Comment trouver un locataire de remplacement ?

Trouver une bonne location semble parfois difficile. Pour cela, beaucoup préfèrent prendre l’appartement immédiatement disponible. Des conditions sont alors fixées sur une durée déterminée avec le bailleur. Cependant, l’occasion peut se présenter où vous tombez sur l’appartement ou encore la maison de vos rêves. Pour réaliser ce projet, l’obligation de quitter l’actuelle location s’impose. Vous devez trouver un locataire de remplacement adéquat. Ce dernier devra adhérer aux conditions de logement.  Découvrez dans cet article les idées pour trouver un locataire de remplacement.

Le locataire de remplacement approprié

Les prétendants pour vous remplacer ne sont sûrement pas tous convenables. Vous devez trouver un remplaçant plus consentant sur les conditions préétablies entre le bailleur et vous. L’intéressé doit être acceptable et solvable. Le profil du remplaçant doit convenir parfaitement à celui d’un locataire en règle.  En clair, il doit pouvoir solder ponctuellement et intégralement les mensualités. Daignez donc chercher à savoir si le loyer est égal ou inférieur à un tiers du revenu de votre potentiel remplaçant.

Le contact entre le locataire de remplacement et le bailleur doit également être pacifique. En effet, vous devez être rassuré que le bailleur adhère à votre successeur.  Pour cela, les conditions du propriétaire ne devront pas être plus élevées que les vôtres à l’égard du remplaçant. De toute manière, une fois que le successeur et le bailleur s’entendent sur les termes du contrat, tout peut bien se passer.

A lire aussi  Protection des droits des locataires pour une location immobilière

Informer le bailleur

Avant toute chose, le propriétaire de votre actuel appartement doit être informé de votre projet de déménagement. Votre contrat de location stipule que vous pourriez quitter l’appartement à une date précise. En cas de déménagement, ce n’est plus le cas et le bailleur doit en être informé.  Cette demande sera effectuée par recommandé. Sur la demande doit figurer votre intention de trouver un locataire de remplacement pour le logement. Il faut cependant noter que le recommandé ne tient pas lieu de résiliation. Néanmoins, si vous ne trouvez pas de remplaçant, le contrat sera considéré comme résilié à la prochaine échéance de résiliation.

Maintenant, le locataire de remplacement que vous suggérez sera soumis à une vérification en bonne et due forme. Une durée de vérification est répartie. Le propriétaire dispose d’un mois pour étudier le locataire de remplacement que vous lui suggérez. Les professionnels en revanche, n’auront besoin que de vingt jours pour effectuer cette vérification. Le mieux serait d’obtenir de plus amples informations sur le remplaçant avant de le suggérer.

Accord sur le loyer

Dans certains cas de déménagement hors délai, le bailleur s’évertue à augmenter le loyer. Si votre propriétaire tente de profiter du changement de locataire pour augmenter les mensualités, vous n’en êtes point responsable. Tout de même, trouvez un locataire de remplacement qui adhère au coût de loyer que vous étiez habitué à verser au bailleur. Sur le changement du prix du loyer, le propriétaire et le nouveau locataire peuvent s’entendre. Du moment où les deux prennent contact, vous êtes tenu de ne plus verser de mensualités.

A lire aussi  Les taxes et les frais liés à la location d'un bien immobilier

Enfin, dans le cas où aucun locataire de remplacement ne serait trouvé, vous continuez à verser le loyer. Le paiement doit se poursuivre jusqu’au moment où le contrat atteint sa prochaine échéance.  Le désir de quitter l’appartement ne remplace pas la résiliation du contrat. Un locataire de remplacement doit être trouvé.