La question des locaux est une étape importante dans la création d’une entreprise. Deux possibilités toutes aussi intéressantes s’offrent donc à vous : celle de louer ou d’acheter vos locaux pour développer vos activités. Laquelle est la plus fiable ? Quels sont les avantages et les inconvénients qui y sont liés. Nous avons mené l’enquête pour vous.

Acheter ses locaux professionnels : un investissement sur la durée

Cette option est de loin la plus intéressante sur le long terme. Acheter ses locaux professionnels permet de se projeter sur la durée. Après achat, les locaux vous appartiennent et vous pouvez les modifier selon vos besoins présents et futurs.

Le souci de l’emplacement géographique est définitivement résolu, ce qui permet de se focaliser sur d’autres aspects de l’entreprise et d’étendre ses activités à grande échelle. Posséder ses propres locaux offre effectivement de nombreux avantages : pas de frais de location à débourser, la possibilité de relouer ses locaux à une autre entreprise en cas de déménagement, aucun risque d’éviction…

Cette possibilité constitue également une plus-value pour l’entreprise. Seulement, il s’agit d’une très grosse dépense qui requiert dans la plupart des cas, un endettement considérable. L’option d’achat ne convient qu’aux grandes structures ayant les ressources financières nécessaires pour se permettre un pareil investissement. Si tel est votre cas, découvrez les offres immobilières pour professionnels disponibles sur https://www.kermarrec-entreprise.fr/ et faites votre choix.

Louer ses locaux professionnels : pour plus de flexibilité

Le principe de la location est simple. L’entrepreneur repère des locaux (aménagés ou non), établit un contrat de bail avec le propriétaire et le tour est joué. Contrairement à la précédente option, celle-ci est moins couteuse et ne requiert aucun endettement, cela permet par conséquent une meilleure gestion de vos finances. La location permet également à l’entrepreneur de déplacer ses bureaux vers d’autres locaux sans procédures. Cependant, le risque d’éviction est présent contrairement à l’achat de vos locaux professionnels.