Rénovation énergétique : quelles sont les aides financières y afférentes  ?

La rénovation d’une maison prend en compte plusieurs compartiments. Parmi les différentes rénovations possibles, il y’a celle énergétique. La réalisation de cette rénovation permet de bénéficier des aides financières. Quelles sont alors les différentes aides financières liées à la rénovation énergétique ? Dans la suite de cet article, vous allez retrouver les aides financières à propos de la rénovation énergétique.

MaPrimeRénov

La rénovation énergétique est très importante pour l’État. Puisque cette rénovation a des conséquences écologiques. Ainsi, l’État apporte sa contribution à travers les aides financières. MaPrimeRénov est un système d’aide financière qui a pris la place du crédit d’impôt pour la transition énergétique. Mais, l’accès à cette aide est conditionné. En réalité, MaPrimeRénov est apporté en fonction des spécificités des ménages qui ont des ressources limitées et ceux qui ont des ressources très limitées. Cette aide financière a pour finalité d’améliorer la prise en charge des dépenses pour la rénovation thermique. Il est même possible de bénéficier d’un accompagnement à hauteur de 10 000 euros. Cette aide est à la portée non seulement des propriétaires bailleurs et occupants, mais également pour les copropriétaires.

Coups de pouce

Il existe d’autres accompagnements qui sont très utiles pour la rénovation énergétique. C’est le cas de l’opération coup de pouce qui apporte son aide dans le cadre de certains travaux. Ainsi, il est possible de bénéficier de leur accompagnement pour les travaux de l’isolation des combles, des planchers bas ou de la toiture. Pour remplacer un appareil de chauffage par un autre dont le fonctionnement dépend des énergies renouvelables, vous pouvez compter sur l’opération coup de pouce. Pour les travaux de remplacement d’un conduit d’évacuation, d’installation de thermostats, de rénovation générale d’une maison individuelle ou collective, l’opération coup de pouce apporte son accompagnement financier.

Habiter mieux de l’agence nationale de l’habitat

Le dispositif mis en place par l’agence nationale de l’habitat dans le programme Mieux Habiter concerne trois catégories de personnes. Il y’a les propriétaires bailleurs, les propriétaires occupants aux ressources modestes et les syndicats de copropriétaires. Le dispositif vise en réalité à apporter des accompagnements financiers nécessaires pour que les travaux de rénovation réalisés puissent apporter un gain énergétique de 35 % minimum. Les propriétaires occupants qui ont des ressources limitées et arrive à financer les travaux à hauteur de 45 à 60 % du montant hors taxe sont bénéficiaires de ce dispositif. Dans le cas où le projet de rénovation énergétique respecte trois conditions, l’aide peut subir une amélioration. L’amélioration est donc possible quand l’étiquette énergétique est F ou G, quand l’amélioration de gain de 35 % est possible et si les travaux vont permettre une évolution de deux étiquettes énergétiques. Par ailleurs, les syndicats des copropriétaires des copropriétés fragiles ont la possibilité de bénéficier de cette aide à condition que les travaux de rénovation permettent un gain énergétique de 35 % au moins. Mais, avant que les propriétaires bailleurs privés ne profitent de cet accompagnement, ils doivent s’engager de manière formelle au respect des plafonds de loyers et des ressources des locataires. Et cet engagement est valable pour 9 ans dès sa signature.

Il y’a aussi les aides d’action logement, TVA à taux réduit, et autres qui sont aussi des accompagnements dans le cadre d’une rénovation énergétique.