Acheter un bien immobilier n’est pas toujours facile. En effet, certains d’entre nous sont obligés de recourir à un crédit immobilier afin de pouvoir financer l’achat du bien. Il existe certains pièges que l’on peut éviter dans un prêt immobilier pour réduire notre dépense.

Les dépenses cachées d’un crédit immobilier

Lorsque nous demandons un prêt immobilier, nous pensons que nous n’avons qu’à payer les mensualités avec le taux d’intérêt du crédit. En vérité, lorsque nous souscrivons à un prêt immobilier, nous oublions souvent qu’il y a d’autres frais que nous devons payer :

  • Le frais de dossier
  • Le frais d’engagement de domiciliation des revenus
  • L’assurance emprunteur
  • La caution de garantie

Pour pouvoir obtenir un crédit immobilier dans une institution financière, il est important de répondre à leurs exigences. Mais pour éviter de dépenser plus qu’il n’en faut pour le remboursement de votre crédit immobilier, il est important de savoir que vous pouvez négocier certains points.

La domiciliation des revenus

La domiciliation des revenus dans une banque engage certains frais qui à la longue reviennent chers au propriétaire du compte. Si en plus vous avez contracté un crédit immobilier dans votre banque, les frais supplémentaires combinés aux mensualités et aux taux d’intérêt reviendront très chers. Si vous voulez réduire, ne serait-ce que d’un peu cette grosse dépense, vous pouvez négocier auprès de votre banque. En effet, vous avez tout à fait le droit de demander un abattement sur le taux d’intérêt de votre crédit immobilier étant donné que vous avez votre revenu domicilier à la banque. Vous pouvez également demander que le frais de traitement de dossier soit gratuit ou du moins réduit. Ce sera une façon pour la banque de récompenser sa clientèle et d’attirer d’autres clients dans leur établissement. D’après un décret de l’État d’ailleurs, toute personne contractant un crédit immobilier au sein d’une banque devra domicilier ses revenus auprès de la banque pour une durée de 10 ans. Toutefois, la banque est tenue d’accompagner cette domiciliation par des avantages pour les demandeurs de crédits. Ainsi, dans certains cas la baisse du taux d’intérêt du crédit ainsi que le frais de dossier offert sont les plus souvent enregistrés. Vous pouvez donc insister sur ces points pour minimiser vos dépenses, car les frais de dossier sont très chers et peuvent même aller jusqu’à 1000 € dans certains cas.

L’assurance emprunteur

Lors d’un crédit immobilier, le demandeur de prêt est dans l’obligation de souscrire à une assurance emprunteur. La plupart du temps, les banques proposent ces services. Pour éviter de payer le prix fort, vous pouvez négocier avec votre banque pour faire appel à un assureur spécialisé plutôt qu’à l’assurance que la banque propose.  En effet, ces spécialistes proposent des tarifs adaptés au profil du demandeur de crédit vous permettant ainsi d’épargner 50 à 75 % sur le tarif que la banque propose. Pensez donc à insister sur ce point pour réduire vos dépenses en relation à votre crédit immobilier.